AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



 

 :: BETWEEN US :: Once Upon a Time :: Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04. La Nouvelle-Orléans & la Louisiane

avatar
Carlyle Edwards
Compte Fondateur
Inscription : 03/01/2017
Célébrité : Morgan Freeman
Crédits : White Rabit
Messages : 136
Âge : 78 ans
Profession : Retraité
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Mar - 10:30







La Nouvelle-Orléans et la Louisiane

« Pour que vous sachiez où vous mettez les pieds »


La Nouvelle-Orléans (New Orleans en anglais, parfois surnommée NOLA) est la plus grande ville de l'État de Louisiane, elle est située sur les bords du Mississippi, non loin de son delta, sur les rives sud du lac Pontchartrain. Berceau du jazz, NOLA est marquée par l'héritage colonial français, que l'on retrouve aussi bien dans la toponymie que dans l'architecture ou les traditions locales. Elle fut fondée en 1718 par des colons français, son nom est choisi en l'honneur du régent Philippe, duc d'Orléans.

Nommée capitale de la Louisiane en 1722, elle est construite ex nihilo selon un plan en damier symétrique. Elle devient peu à peu un centre commercial, exportant vers l'Europe des peaux et fourrures produites par les Amérindiens ainsi que des produits de plantations (indigotier, tabac). Cédée à l'Empire espagnol puis reprise par la France, la ville est définitivement vendue aux États-Unis, avec la Louisiane, par Napoléon Bonaparte en 1803. En 1880, elle perd son statut de capitale d'État au profit de Bâton Rouge. Modernisée au début du XXe siècle, grâce à la création de digues et de canaux ainsi que d'un réseau de streetcars, La Nouvelle-Orléans perd 30% de sa population après le passage de l'ouragan Katrina le 29 août 2005, qui entraîne d'importantes inondations et destructions de bâtiments.

NOLA devient dès 1910 un lieu de bouillonnement artistique et musical. Foyer de la musique afro-américaine, elle voit émerger de nombreux artistes de blues et de jazz, comme Louis Armstrong et Sidney Bechet – tous deux nés dans la ville –, et laissera son nom à un genre de jazz. En outre, la ville possède un important patrimoine colonial, notamment dans le Vieux carré français et le Faubourg Marigny. Certains de ses habitants, descendants des créoles, parlent encore le français et le Mardi Gras est fêté chaque année. L'atmosphère chaleureuse et bruyante de NOLA a inspiré beaucoup d'artistes, dont l'écrivain Tennessee Williams qui en fit le théâtre de sa célèbre pièce Un tramway nommé Désir. Enfin, la ville accueille plusieurs équipes sportives, dont la franchise NBA des Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

La ville est au cœur de la culture des Caraïbes y comprit le culte du vaudou. Beaucoup de visiteurs adoptent le slogan cadien « Laissez les bons temps rouler », notamment en flânant dans le carré français (Vieux Carré) qui est entouré par le fleuve et les rues du Rempart, Canal et Esplanade. Une des spécialités locales à déguster au Café du Monde (près du Marché français) : le café au lait avec des beignets. Le Natchez, un bateau à roues à aubes, fait quotidiennement un tour sur le fleuve Mississippi. Désormais deux lignes de streetcars (une sorte de tramway) avec la ligne rouge parallèlement à la rue Canal à travers le Vieux Carré et la verte le long de la rue Saint-Charles, desservent les citoyens de La Nouvelle-Orléans. Une promenade nostalgique à jamais immortalisée dans la fameuse pièce de Tennessee Williams Un tramway nommé Désir.

À cause de la hauteur de la nappe phréatique, les cimetières utilisent des cryptes. Depuis longtemps, des cérémonies funèbres sont accompagnées par des musiciens de jazz. Aucune visite à NOLA n'est complète sans une excursion dans les musées extérieurs les plus anciens de la ville, ses cimetières historiques (cimetière Saint-Louis). Souvent appelé les « Cités des morts », ces cimetières sont remarquables pour leurs tombeaux uniques et en surface. Lesdits tombeaux sont des monuments des dix-huitième, dix-neuvième et du début du vingtième siècle, et sont, comme les cimetières eux-mêmes, une partie remarquable de l'héritage français si particulier de cette ville.

Parmi les nombreuses spécialités culinaires : les beignets néo-orléanais, les haricots rouges avec du riz, le Po' boy et les (sandwiches) Muffaletta ; les huîtres du golfe et les Crawfish (petites écrevisses d'eau douce) ; l'Étouffée, le Jambalaya, le Gumbo, le Sazerac et la cuisine créole.

         - La Nouvelle-Orléans s'enorgueillit d'être la ville qui a la meilleure cuisine des États-Unis et la meilleure musique du monde. En effet, c'est la ville d'où vient le jazz et le blues, et on y mange cadien ou créole.
         - L'agglomération compte environ 120 clubs de jazz.


Compte fondateur. Ne pas envoyer de messages, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Emission #5 L'anniversaire de la Nouvelle Orléans
» EVENT #2 - du côté de la Nouvelle Orléans
» iv – LA NOUVELLE-ORLÉANS.
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
There Is :: BETWEEN US :: Once Upon a Time :: Annexes-
Sauter vers: